Derniers sujets
» Sècheresse 2017
par poupiniere83 Hier à 13:52

» Inséparables et plus si affinités
par Oh Fellie Ven 18 Aoû - 21:12

» MARANS BLANC mais des BLEUS aussi
par poupiniere83 Ven 18 Aoû - 20:28

» Orpingtons Fauves
par poupiniere83 Jeu 17 Aoû - 20:54

» Orpingtons naines des hautes herbes.
par poupiniere83 Jeu 17 Aoû - 20:51

» D'Or et de Pington (donc....Orpington!)
par Oh Fellie Jeu 17 Aoû - 18:26

» une petite dernière
par Farandole Mer 16 Aoû - 23:18

» Orpington GR Saumon Doré Coucou (critiques acceptées)
par BééH Mer 16 Aoû - 19:11

» WYANDOTTE naine deviendra grande ?
par poupiniere83 Mar 15 Aoû - 20:50

» Géant papillon français
par déplumé Mar 15 Aoû - 9:32

» Mes wyandottes blanches
par NicoSka Dim 13 Aoû - 23:30

» re-planter les parcours
par poupiniere83 Dim 13 Aoû - 20:29

» Combattants anglais au repos
par Farandole Dim 13 Aoû - 8:25

» Orpington - j'ai choppé le virus...
par NicoSka Mer 9 Aoû - 17:43

» plantation ( Séquoia géant )
par slowly Mar 8 Aoû - 21:10

» Elevage dindons, besoin de conseils
par Garfild Mar 8 Aoû - 18:24

» Des nouvelles de mes poussins
par Akvo Lun 7 Aoû - 19:43

» Yeux gonflés et rouges à l'intérieur.
par Manon54 Lun 7 Aoû - 17:58

» Problème Dindon œil gonflée
par thomas547 Ven 4 Aoû - 13:25

» Atelier coloriage!
par Farandole Jeu 3 Aoû - 23:00

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Résistance ou rusticité des différentes races

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Résistance ou rusticité des différentes races

Message par déplumé le Sam 29 Oct - 21:42

J ouvre ce post pour éviter d en polluer  un autre

Voilà suite au problème  rencontré avec mes brahmas  je me pose la question de savoir si c est une race fragile

car; gamin j ai eu des poules , un joyeux mélange de pondeuses et autres le tout bien mélangés
     de plus élevées dans les pires conditions , c est à dire , sur une surface bien trop petite et constamment dans la boue
     et évidement  largement en surnombre  et  j oubliais mélangé avec des palmipèdes !

     l ensemble nourris avec un mélange 1er  prix même pas concassé à même le sol ou sur une tôle


Alors que maintenant je veille à ce qu elles aient le meilleur confort possible ; de l herbe constamment une nourriture que je trouve assez cher ( 12.50 les 20kg comparé à d autres vues à 7.50 les 20kg ) complété par divers apports  . Poulailler nettoyé 1 fois par semaine  
vermifugée , vitaminée et pour finir de 25 à 30 mètre carré par poule minimum


Voilà ce qui fait que je me pose cette question , j espère que mes coucou de malines seront plus solide ?
avatar
déplumé
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par NicoSka le Sam 29 Oct - 22:30

Je répondrai pas à tes interrogations faute de connaissances mais je citerais ma véto quand je lui parlais de la santé fragile de mon braque vs mon croisé.

Elle me disait qu'à force de recroiser pour obtenir des sujets toujours plus au standard on se retrouvait avec de la consanguinité qui rendait les sujets plus sensibles!

Est ce qu'a chercher la beauté on oublierait pas la résistance/la rusticité ?

Vaste sujet...
avatar
NicoSka
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par Chelsea.84 le Sam 29 Oct - 22:41

Oui vaste sujet mais souvent j'entend dire qu'avant les volailles etaint plus rustique.
Je pense qu'a force de croisements,d'antibio etc on use nos volailles et on affaiblie nos souches..
Beaucoup d’élevage sont aussi pollués par les mycoplasmes.J'en reviens souvent à ça mais c'est tellement vrai.
Sur ma Limousine j'essai de retrouver les qualités d'antan et sincèrement c'est la seule race ainsi que mes cemani pour le moment ou je n'ai jamais eu recours à des antibios ou traitement.Rustique à toutes épreuve mais pour combien de temps?
Chez certaines personnes je constate aussi que sur des parcs sous dimensionnés (lopin de terre) et un surnombre de sujet et bien ça roule.Bien entendu on est pas exempt de mort mais comparé à certains qui se tuent à la tache c'est minime.


avatar
Chelsea.84
Modérateur
Modérateur

Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par chris47 le Dim 30 Oct - 9:53

Je touche du bois, mais pour l'instant les Brahmas sont les seules sur lesquelles je n'ai eu aucune perte, j'ai toujours mes sujets de 2014, alors que j'ai perdu des Wyandottes, des Pékins et des Lohmans, tous élevés et nourris de la même façon, et même dans le même parc pour certaines donc je ne pense pas qu'ils soient plus fragiles de base, ça doit dépendre des souches aussi.

__________________________________________________
Je te souhaite beaucoup de plaisir parmi nous Invité et une bonne journée Very Happy
avatar
chris47
Admin
Admin

Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par slowly le Dim 30 Oct - 10:38

C'est bien connu , les plus belles filles sont les plus fragiles lol!
Plus sérieusement Les races à la mode sont plus fragiles par leur consanguinité poussée ainsi que les races recréées pour la même raison ; ensuite il est aussi abberrant de vouloir élever des races non acclimatées à la région que nous habitons . Tout comme les légumes , il est plus simple d'acclimater une volaiille du nord dans le centre france qu'une volaille asiatique en suède . Ensuite la nourriture vient très certainement a poussinière avanten ligne de compte et le mode d'élevage ! pour avoir un poussin résistant , il ne faut pas nettoyer la cage avant au moins une vingtaine de jours mais recharger la litière , éviter aussi tous les antibio et médoc de confort , favoriser le naturel et les vitamines non chimique . j'ai vraiment très peu de mortalité adulte sur la centaine que j'élève chaque année les trois dernière année juste 2 coqs wyndotte et une poule gournay que je n'ai pas réussit a sauver tout trois d'affaiblissement au départ avec fientes blanches et puis d'écoulement nasal jaunâtre et difficulté de digestion et en 3/' jours la mort avec rien à l'autopsie animaux adultes de 2 ans maxi . Pour la nourriture je n'achète rien de tout pret , je fabrique tout de A à Z et elles ne disposent pas de plus de 10/20 m2 par volaille ou l'herbe y est souvent absente avec de la boue aussi puisqu'elles grattent toutes au même endroit !!!Les poules naines et les poules hybrides sont beaucoup plus fragiles et leur durée de vie excède rarement 2/3 ans dans de bonnes conditions . Après l'age des volailles a aussi une grande importance au delà de 3 ans c'est beaucoup moins facile d'avoir une bonne santé : Connaissez vous beaucoup d'humain qui passé 60 ans ne prennent aucun médoc ?
avatar
slowly
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par déplumé le Dim 30 Oct - 10:47

Je m attendais bien à ce que Slowly nous dise ;

         normal ce sont des chinoiseries lol! lol! lol! lol!


Bon pour les malines  , c est du local çà , j espère plus solide scratch
avatar
déplumé
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par NicoSka le Dim 30 Oct - 11:34

Comment tu (on) expliques le fait que les naines ont une vie plus courte?
C'est "drole" de voir que chez le chien, les équidés (il me semble) c'est l'inverse...
avatar
NicoSka
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par chris47 le Dim 30 Oct - 11:37

En tout cas son analyse est très correcte, comme dab, c'est vrai que l'on devrait regarder l'origine de la race et ses conditions de vie avant d'essayer de l'implanter partout ...

Et idem pour l'alimentation, l'industrielle n'est peut être pas étrangère à certains soucis

Par contre je ne savais pas que les races naines avaient une espérance de vie plus réduite ?

__________________________________________________
Je te souhaite beaucoup de plaisir parmi nous Invité et une bonne journée Very Happy
avatar
chris47
Admin
Admin

Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par BééH le Dim 30 Oct - 11:45

Ma mère a un poulailler à l'ancienne, et pense sincèrement que mes poules sont plus fragiles que les siennes, mais quand on compte les morts et les problèmes survenus, on ne voit pas de différence, et pire, elle était persuadée de n'avoir jamais eu de poux rouges, jusqu'à ce qu'on en trouve partout.
Forcément, quand un super beau coq qu'on a choyé et en qui on place pas mal d'espoir qui est un peu faible, on le remarque, on en prend soin et ça nous marque. Quand une vieille poule est un peu faible, bien souvent, elle reste dans un coin et finit par mourir, ça marque moins, on ne s'en souvient pas. Bien sûr, le beau coq sauvé de sa petite fragilité la transmettra peut-être à sa descendance, bien plus que celui qu'on laisse mourir.

__________________________________________________
Ne dites pas à ma chérie que je suis dans le poulailler, elle me croit en train de draguer au bistrot...
avatar
BééH
Plume de Diamant
Plume de Diamant


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par poupiniere83 le Dim 30 Oct - 12:49

oui je l'apprend aussi pour la duré de vie des naines.

pour en revenir a la rusticité, je pense qu'il y a des souches plus ou moins sensible, pas forcement des races
car pour mon cas ayant un soucis e.coli et mycoplasme, j'ai une race qui n'a JAMAIS rien eu alors qu'elle est melangé avec les autres, les crevecoeurs RIEN DE RIEN pourquoi??? mystere
les orpingtons un peu le nez qui coule.....et c'est passé super vite

j'ai une marans super atteinte que j'ai du isoler en 5 jours finit.

mais un parc qui eternue toujours.....

je lutte contre les deux mais ca ne veut pas dire qu'ils sont tous atteint des deux problèmes....

et ces merdouilles de chinoiseries comme dit slowly elles petent le feu les andouilles
avatar
poupiniere83
Plume de Diamant
Plume de Diamant


Voir le profil de l'utilisateur http://poulesandcoqs.wixsite.com/poulesandcoqs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par slowly le Dim 30 Oct - 13:54

Déplumé tu remarqueras que les volailles du nord (froid et humide ) ne possèdent jamais de plumes au tarses ! c'est une constatation ! et quand tu élèves ce genre de volailles dans un pays froid et humide , il faut t'attendre d'avoir des problèmes gale des pates rhume corriza bronchite ect ... là ce n'est pas que je n'aimes pas les chinoiseries , c'est une constatation que chacun de nous peut faire . Ensuite les volailles au pattes jaunes même constat , alors ce qui marche dans le nord de la loire et aussi dans le sud puisque la théorie donne comme bon les races qui s'addapte mieux au chaud et au sec que l'inverse . Donc au nord patte noire ou blanche ou noir et blanche et pas de plume élever une pékin au nord comme une brahmas est une hérésie sauf à la maintenir dans un batiment . Alors oui la coucou de Malines je suis persuadé que tu auras dix fois moins de problème ( regarde le post sur l'expo de compiègne il y a un GP superbe ) Pour les races naines le temps de vie inférieur vient de création il faut pour les faire beaucoup de consanguinité et cela nuit gravement à la santé , c'est comme le tabac et l'alcool . Bon a+ là je dois emmener mes naturaliste en forêt .
avatar
slowly
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par déplumé le Dim 30 Oct - 15:15

Merci Slowly pour l info , et c est vrai que c est logique en même temps

Mais ; les malines ont des plumes au tarses !!!

__________________________________________________
http://www.1000pattes.net/
avatar
déplumé
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par NicoSka le Dim 30 Oct - 17:38

déplumé a écrit:
Mais ; les malines ont des plumes au tarses !!!

C'est pour ne pas avoir froid aux pattes mon enfant... lol! lol!
avatar
NicoSka
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par florian-38 le Dim 30 Oct - 18:57

je pense qu'en surmédicaêmentant nos sujets on fragilise les souches c'est pour cela que je ne me bats pas inutilement avec les poussins qui feront des sujets inreproductibles... après c'est surtout que nos sujets par leur rareté, le temps de sélection et souvent car ce sont les sujets uniques qui meurent qu'on s'en rend compte comme dis bééh les poulailler d'antan on faisait un trou pis voilà...
avatar
florian-38
Modérateur
Modérateur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par slowly le Dim 30 Oct - 20:30

Un poussin qui est sorti seul sans médoc ni chimie sera plus résistant et fera un meilleur sujet de reproduction, c'est la sélection naturelle tel qu'elle devrait être ; après sept semaines le poussin s'est aguerri et en ne conservant que pour la reproduction les plus beaux , ceux qui ont mieux profités et en tuant les autres pour le repas on préserve toutes les qualités qui feront pour l'avenir des souches résistantes ; depuis quelques années , l'engoument pour les poules fait que tout le monde vend ou donne n'importe quoi ce qui affaibli considérablement le patrimoine génétique et à partir de là les problèmes divers que chacun de nous peu constater s'il élève depuis un peu de temps .
Une souche même chinoise après plusieurs générations sur un terroir s'est adapté à celui ci .Actuellement beaucoup de souches arrivent par les oeufs sans aucune acclimatation antérieure ce qui favorise aussi les echecs . J'ai essayé l'élevage de cochin he bien , j'ai vite renoncé car comme chacun le sait la picardie est très sèche !!!! et les raquettes de ces pauvres bêtes n'étaient vraiment pas à la noce .
avatar
slowly
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par BééH le Dim 30 Oct - 20:36

Oui, c'est vrai pour les races qui doivent être lourdes et grandes, mais pour les petites races, pour lesquelles on recherche des sujets légers, je ne pense pas que les sélectionneurs soient tentés de garder les sujets les plus robustes.

__________________________________________________
Ne dites pas à ma chérie que je suis dans le poulailler, elle me croit en train de draguer au bistrot...
avatar
BééH
Plume de Diamant
Plume de Diamant


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par slowly le Dim 30 Oct - 20:47

Dernièrement j'ai des poussins de faverolles française avec des ecarts très important de poids à 7 semaines pour donner une idée coq 1,150 kg et un autre 0,740 gr né le même jour et dito pour les poules ; renseignement prit chez l'ami qui m'a fournit les oeufs : c'est normal , il n'y aura plus de différence une fois adulte ! Donc petite ou grande ,si elle ne dépasse pas les standards à l'age adulte , l'on a interêt a conserver ceux qui poussent les mieux . C'est tout au moins ce que j'en ai déduit .
avatar
slowly
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par BééH le Dim 30 Oct - 21:01

Oui, pour les GR la question ne se pose pas, mais pour ne pas dépasser les poids indiqués dans les standards des RN, la tentation de garder des petits ayant eu une croissance pourrie est toujours là, et pourrait expliquer la faible espérance de vie de certains RN.

__________________________________________________
Ne dites pas à ma chérie que je suis dans le poulailler, elle me croit en train de draguer au bistrot...
avatar
BééH
Plume de Diamant
Plume de Diamant


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par slowly le Dim 30 Oct - 21:10

Tout a fait possible aussi comme explication
avatar
slowly
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par poupiniere83 le Lun 31 Oct - 8:30

même habitant dans le sud il est vrai que les plumes aux pattes, c'est pas ma préférence
il ne pleut pas souvent mais quand il pleut ce n'est pas des petites quantités et la boue est vite la
( au cumul annuel on a autant d'eau que les autres, mais c'est concentré)

les pekins de ma fille sont degeu, j'ai toujours un œil sur les pattes , j'ai peur de la gale, donc la je réfléchis pour qu'elles aient un coin au sec meme avec la pluie, j'ai une vague idée en tete de leur future demeure, mais dehors pas dedans.....
avatar
poupiniere83
Plume de Diamant
Plume de Diamant


Voir le profil de l'utilisateur http://poulesandcoqs.wixsite.com/poulesandcoqs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résistance ou rusticité des différentes races

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum