Derniers sujets
» Les miennes..
par ideman65 Hier à 21:11

» D'Or et de Pington (donc!)
par poupiniere83 Dim 21 Mai - 20:45

» Orpington GR Saumon Doré Coucou (critiques acceptées)
par Oh Fellie Dim 21 Mai - 18:10

» Orpingtons naines des hautes herbes.
par BééH Dim 21 Mai - 16:02

» Maitre Renard (e)
par .Audry. Dim 21 Mai - 9:58

» un vent de folie ...ca couve
par poupiniere83 Sam 20 Mai - 20:41

» incubation oeufs d'oies
par poupiniere83 Sam 20 Mai - 18:44

» poussiniere grand volume
par poupiniere83 Sam 20 Mai - 11:49

» ORPINGTON FALN ou faire plaisir a son mari....
par Fanfan Valro Ven 19 Mai - 12:52

» Les fauves de bourgnogne de Mat.be
par mat.be Jeu 18 Mai - 22:05

» Entraide sur le forum
par chris47 Jeu 18 Mai - 20:48

» Poussin albinos ou pas?
par Farandole Mer 17 Mai - 20:18

» Couvaison et nichée d'oies à tête barrée
par Farandole Mer 17 Mai - 19:02

» Les photos du portail d'Anim@plumes
par losss Mar 16 Mai - 10:05

» rosardech62 : Presentation
par Chouille Mar 16 Mai - 2:27

» Mes poussins Chabo.
par Manon54 Lun 15 Mai - 20:25

» les poules Gauloise de Bresse blanche de Mat.be
par mat.be Dim 14 Mai - 21:55

» Malines couleur coucou crête simple
par déplumé Sam 13 Mai - 23:16

» Orpington naine
par Farandole Sam 13 Mai - 21:25

» Mes seramas
par Rom42 Sam 13 Mai - 12:51

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Kimmy le Dim 10 Juil - 17:18

Bonjour,

Je souhaiterais relever ici quelques idées reçues sur les éleveurs qui font la sélection de races, car l'endroit - Anim@plumes - me semble approprié. Cela expliquera peut-être certains points de vue et réduira les tensions possibles entre les débutants et les plus expérimentés (qui, ne nous méprenons pas, ont toujours quelque chose à apprendre, la vie étant un éternel apprentissage).

Premièrement, l'idée la plus répandue est qu'un éleveur qui fait de la sélection n'aime pas ses volailles. C'est faux.

Un éleveur-amateur ne ferait pas d'élevage s'il n'aimait pas ses volailles et autres lapins, chats, chiens et chevaux, car :
- un élevage demande beaucoup de temps et d'implication,
- si on veut tout faire bien et respecter le bien-être de chaque animal : installation, aliments, ce n'est pas du tout une activité rentable et encore moins lucrative.

Deuxièmement, l'idée qu'un éleveur qui fait de la sélection n'aime que des sujets parfaits. C'est faux.

Contrairement à quelqu'un qui ne fait pas ou très peu de reproduction, un sélectionneur est obligé de faire beaucoup de poussins, car il se donne comme but l'amélioration constante de la race.
Malheureusement, il est obligé de se séparer d'une majeure partie de ses sujets. Pourquoi ? Parce que garder un trop grand nombre de sujets se traduira souvent par la régression de leur conditions de vie et c'est ce qu'un bon éleveur qui aime ses volailles ne souhaitera jamais.
En gros, 3 poules dans 40m2 serons plus heureuses que 30 poules dans ce même espace, et on ne peut pas multiplier les enclos indéfiniment, sachant qu'une poule dans de bonnes conditions peut vivre au-delà de 10 ans.

Le pourquoi de ce post.

Quand on fait de la sélection, on rencontre souvent comme une sorte d'hostilité de la part des gens qui n'en font pas. On est perçu comme des monstres incapables de trouver telle ou telle poule mignonne ou tel ou tel lapin digne d'intérêt, c'est parfois blessant.

La question à se poser : que ferait-on s'il n'y avait pas des gens dévoués à la perfection des races existantes et à la création des nouvelles ? Je pose cette question ici (que je ne poserais pas, par exemple, sur Galinette ou autre forum plus généralisé), ici, sur Anim@plumes, où nous nous réunissons pour parler des races. Mais que seraient les races si personne ne faisait la sélection ?

Savez-vous qu'il y a de moins en moins de gens qui en font ? Connaissez-vous l'âge moyen des éleveurs qui participent aux expos ?

Alors, prière, comprenez et aimez vos sélectionneurs et, si vous êtes assez passionnés, devenez-en vous aussi, pour sauver ce pan de culture et de diversité, pour profiter encore longtemps des belles races où il y en a pour tous les goûts !

avatar
Kimmy
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Chelsea.84 le Dim 10 Juil - 17:26

Super! je me lis complétement dans tes écris et c'est tellement bien expliqué.
Quoi qu'il en soit si nous voulons faire avancer l’élevage nous ne pouvons pas tout garder sinon c'est voué a l’échec ou c'est contre le respect de l'animal car je doutes que tout le monde ait la place également.Certaines races ne se mangent pas ou alors il faut vraiment être motivé...
C'est un long débat après il y a celui qui tu dés la naissances (j'en suis incapable)celui qui attend que ça grandisse,celui qui tue pour ne pas partager sa souche et se ou nourrir,celui qui donne,celui qui brade,et celui qui vend hors de prix...
Je confirme celui qui sélectionne et qui est un vrai passionné ne compte plus ses heures.


avatar
Chelsea.84
Modérateur
Modérateur

Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par losss le Dim 10 Juil - 17:51

Je fais peu de sélection, mais il est évident que quitte à garder des jeunes de l'année, je choisis ceux qui représentent le mieux la race ou la variété, je crois que c'est la même chose pour tous les éleveurs de races!

Je n'ai aucun apriori contre ceux qui font de la sélection, ni contre ceux qui n'en font pas, ni contre ceux qui élèvent des "pas de races", ni même contre ceux qui élèvent des industriels (j'élève moi-même pour l'instant quelques poulets indus "Turbo" pour  la table!)

Et c'est vrai que les sujets de races qui ne correspondent pas à ce que j'attends passent.... à la casserole!

Pour les naines en surplus, j'essaye de faire plaisir à quelqu'un qui n'est pas regardant point de vue race.... (je me vois mal manger une Serama!)


__________________________________________________
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence" Isaac Asimov

avatar
losss
Admin
Admin

Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/fa206291/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Kimmy le Dim 10 Juil - 18:15

Être sélectionneur ne confère, en effet, pas de préjugé automatique contre ceux qui n'en font pas ou qui débutent seulement un élevage !

C'est comme avoir un permis et avoir des préjugés contre les "A" (pourtant on est tous passé par là !), ou comme aimer la montagne et avoir des préjugés contre les gens qui préfèrent la mer (chacun ses goûts !) Smile
avatar
Kimmy
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par déplumé le Dim 10 Juil - 18:19

Et tu sais quoi !................................je suis fou de montagne Wink

__________________________________________________
http://www.1000pattes.net/
avatar
déplumé
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par poupiniere83 le Dim 10 Juil - 18:28

ta prose est tres bien kimmy:) je suis d'accord avec toi

c'est tres different, d'avoir quelques poules ou bien de selectionner....

rien que pour faire son premier parquet de reproducteurs, quand on ne peut le faire qu'avec des oeufs fecondes, on est deja obligé de selectionner, on ne peut pas garder 10 coqs et 1 poule....
deja la c'est de la selection....

malheureusement il y a toujours des gens pret a critiquer.

avatar
poupiniere83
Plume de Diamant
Plume de Diamant


Voir le profil de l'utilisateur http://poulesandcoqs.wixsite.com/poulesandcoqs

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Tof 40 le Dim 10 Juil - 19:07

Tu as raison en tous points Kimmy .
Gardons et battons nous pour cette activité , garante de la non standardisation que l'on veux nous imposer . Ce n'est pas l'industrie qui sauvegardera toutes les races et espèces que nous élevons .
Quand je compte le temps que je peux passer dans mes parcs juste pour le plaisir ! bien intelligent celui qui dira que je n'aime pas mes volailles .
avatar
Tof 40
Plume de Bois
Plume de Bois

Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par poupiniere83 le Dim 10 Juil - 19:13

Tof 40 a écrit:
Quand je compte le temps que je peux passer dans mes parcs juste pour le plaisir ! bien intelligent celui qui dira que je n'aime pas mes volailles .  

idem..... et quand je dois faire cuic a un coq, ca me dechire mais il faut le faire, et d'y passer autant de temps n'aide pas à la manoeuvre.
avatar
poupiniere83
Plume de Diamant
Plume de Diamant


Voir le profil de l'utilisateur http://poulesandcoqs.wixsite.com/poulesandcoqs

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Manon54 le Dim 10 Juil - 19:29

Bonsoir,

Je suis d'accord avec toi, et c'est tout à fait normal de vouloir toujours avoir les meilleurs sujets, qu'on soit des débutants, ou des experts... Mais il y a une certaine manière de faire les choses...

J'ai vraiment du mal avec les éleveurs qui font naître en masse des animaux et qui, dès la naissance, sélectionnent et tuent ceux qui n'ont pas les caractéristiques de la race.

Qu'on élève des volailles dans de bonnes conditions et, qu'une fois adulte, on tue des coqs ou les sujets les plus "moches" dans de bonnes conditions afin de les manger, d'accord, mais tuer un animal juste parce qu'il ne correspond pas du tout à ce que l'on veut et qu'il n'a même pas quelques jours, non.

Il y a plusieurs façons de se débarrasser de ceux qu'on ne veut pas garder pour la reproduction.. Les donner, les vendre, tuer ceux qu'on pourra manger, enfin bon je ne vous apprends rien, mais tuer une volaille et ne rien en faire, je ne supporte pas.

Je ne vois pas l'intérêt de faire naître un animal pour lui lever la vie juste après. Ils sont vivants et ressentent comme nous les émotions, donc non, franchement, je suis totalement contre et mon avis ne changera pas là-dessus.

Voilà voilà. (:

__________________________________________________
" On peut juger la grandeur et la valeur morale d'une nation à la façon dont elle traite ses animaux. " -Gandhi.
avatar
Manon54
Plume d'Or
Plume d'Or

Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Kimmy le Dim 10 Juil - 21:11

Bonsoir, Manon, merci pour ton point de vue qui est très important. Je comprends tout à fait ta réticence, mais comme tu dis, le plus important, c'est de les élever "dans de bonnes conditions".

Quand les poussins sont trop nombreux et trop serrés, ils sont, notamment, plus sujets à des maladies.

Sauf erreur, tu nous as parlé de pas mal de morts dans tes poussins l'année dernière (je m'excuse si je me trompe de personne). Je ne me rappelle pas des détails, je crois qu'il y a eu des maladies, des poussins écrasés par des mères... mais n'est-il pas plus humain d'en vendre ou éliminer une partie assez tôt pour que l'autre ait plus de place et se développe mieux ? Ou du moins, dans ce cas, d'en faire moins si on n'a pas assez de temps pour s'en occuper ?

Concernant la vente ou le don, il y a aussi la question d'éthique, surtout quand tu es passionnée d'une race. Vendre des poussins trop "non conformes" ("vendre de la m...e" te dirait stimorol) veut dire multiplier ces sujets partout. Je parle encore de l'Araucana dont les oeufs fécondés sont un vrai marché. Les gens achèteraient mes poussins les plus "moches" selon ton expression, et en vendraient après les oeufs fécondés qui iraient partour en France et en Belgique ??

En serais-je fière ? Non. C'est pourquoi je ne vends que des sujets assez proches du standard, mais, par exemple, sans toupets ou avec d'autres défauts mineurs. Étant élevés dans de bonnes conditions, j'ai très peu de mortalité et les volailles sont en meilleure santé.

C'est un choix comme un autre, mais je respecte le tien Smile


avatar
Kimmy
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par DenezBreizh le Dim 10 Juil - 22:22

Je me retrouve dans beaucoup de points soulevés... Wink

Je ne me sens pas spécialement comme "sélectionneur" car je suis trop débutant dans l'élevage... mais... j'en fais !

Pourquoi? parce que je souhaite faire parti des personnes qui travaillent à la conservation des races...

Par contre... je ne fais naitre que le nombre de poussins que je suis capable d'élever dans de bonnes conditions... Pourquoi ? Simplement parce que pour moi le fait d'avoir pris la responsabilité de les faire naitre à l'aide de ma R-Com... impliquait que je les laissais vivre un minimum de temps et sacrifier le surplus de coqs ou les "non conforme au statuts" dans le but de pourvoir à mon alimentation...

Je ne les "sélectionne" donc pas rapidement... ils grandissent vite... et prennent vite beaucoup de place... c'est la raison pour laquelle je ne dépasse pas les 50 naissances...

Par contre, chez moi si une poule veut couver...  j'essaye de la faire découver... si ça ne fonctionne pas... j'ai alors recours à une maternité de substitution en lui achetant des poussins... de chair (si je n'ai eu ni œufs fécondés, ni poussins de 2 jours à lui donner) Wink

Voilà comment je m'en sors... pour essayer de rendre mes bêtes heureuses de vivre même si ça ne dure que 4 ou 5 mois...

__________________________________________________
Bonjour de Bretagne Invité et... bonne lecture !
avatar
DenezBreizh
Admin
Admin

Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Tof 40 le Dim 10 Juil - 22:49

Pour répondre à Manon , je comprends ton avis et le respecte mais il te faut aussi connaître le travail et la démarche vers l'élevage/sélection .

Lorsque l'on a besoin , dans le cadre d'une sélection , de faire naître une certaine quantité de poussins cela veut dire que l'expérience des couvées précédentes nous appris à reconnaître dès le plus jeunes âge les sujets à garder ou à se débarrasser . Ça ne se fait pas au hasard .

Perso , je connais avec certitude les géniteurs et le but est aussi d'extraire certains gènes  , donc d'ou est l’intérêt de garder les poussins non conforme ?
Les lois de la génétique imposent d"avoir un échantillon important . C'est ainsi .

Élevant des races , mon but est aussi de diffuser ces races avec des sujets le plus conforme possible au standard et pas uniquement des grosses poules et coqs qui dépasseront les 5 kg .

Lorsqu'un de mes coqs saute dans un autre parc : j'abandonne les couvaisons ou je continue avec la certitude d'avoirs des bâtards que je vendrai sur LBC ? Je préfère avorter la couvaison , attendre 3 semaines , et recommencer . Je n'élève pas avec un doute , à quoi bon !

Perso , je préférerai avoir des sujets purs et ne pas avoir à trier les poussins mais voilà ce n'est pas le cas donc quelque part je refais le travail de ceux qui ont créer la race . A chaque poussin que j'élimine ; c'est un échec en quelque sorte et me pousse à ré-étudier chaque repro .

Si aujourd'hui tu élèves certaines races , c'est que d'autres avant toi ont fait un travail de sélection .

Il pourrait y avoir des critiques envers les éleveurs qui reproduisent inter race ou inter variété et après demandent un avis sur anim@plume ou sur FB ! On ne fait pas le même élevage et chacun est libre de faire comme il le veut .
avatar
Tof 40
Plume de Bois
Plume de Bois

Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Manon54 le Dim 10 Juil - 23:27

Oui, c'était moi. Il s'agissait en fait de poux rouges et non de maladies  mais je m'en suis rendue compte trop tard ( Poux rouges qui sont d'ailleurs toujours présents. =/ ). Ils ne se sont pas non plus fait écraser par les mères. C'est juste qu'après qu'il y en ai un de mort, la mère ne faisait pas spécialement attention à là où elle mettait les pattes et marchait donc sur son petit sans vie jusqu'à ce que je vienne lui ouvrir. J'ai donc mal jugé ce qui s'était passé, je me suis imaginée certaines choses qui étaient en réalité fausses... J'étais novice, ce que je suis toujours face à vous. ^^
Depuis que je traite, je n'ai plus aucun mort. ( Je touche du bois pour que cela dur ! )

Je ne suis pas reconnue en tant qu'éleveuse. Contrairement à vous, je fais juste environs cinquante naissances par an, et non mille ! Je sais que lorsque vous voyez vos poussins, que vous savez d'avance s'ils seront ou non conformes. Je n'en doute pas une seule seconde, j'arrive à le remarquer aussi ( Sûrement pas autant que vous par contre. ) mais je ne tue pas mes poussins, déjà parce que j'en suis incapable, et aussi parce que ça ne se fait tout simplement pas de mon point de vu sauf si l'animal est souffrant, mais ça c'est autre chose... Que j'ai ou non de bons sujets, ce n'est qu'une fois adulte que je "sélectionne" réellement. Je garde les plus beaux et vends les plus moches. Peut-être qu'un jour je me retrouverai avec beaucoup trop de coqs et peut-être que je serais obligée de m'en débarrasser différemment que via les ventes ? Soit, je le ferais. Je demanderai à quelqu'un en qui j'ai confiance de venir et de m'en faire des poulets sans qu'ils ne souffrent. Pour le moment je suis incapable de les tuer et de les manger, mais qui sait, peut-être que dans quelques années, je le ferais toute seule ?

Je vais raconter ma vie, et désolée, mais c'est pour montrer que je peux comprendre votre point de vu... J'ai commencé avec six poules fermières. Je les adorais plus que tout, elles étaient pour moi aussi importantes que mes chiens ! Et puis j'ai commencé à avoir des Chabo, j'ai commencé à faire des poussins. Le nombre d'animaux en quelques années a augmenté chez moi. Je me suis donc éloignée de mes poules parce que je sais que tôt ou tard elles seront vendues pour beaucoup. Désormais je suis toujours proche d'elles, mais différemment. Je les aime mais ne m'attache pas. Je les respecte. Contrairement à vous je n'ai pas 1 000 volailles, mais si un jour cela devait arriver, je sais que cela signifierai faire de la sélection, et je sais que donc je serais obligée de tuer moi aussi des poussins. Et je ne veux pas en arriver là... ça arrive tout seul finalement, on s'en rends pas compte. On est dans le "truc", on veut faire bien. Vous voyez à votre niveau, je vois au mien, nous n'avons pas les mêmes buts et c'est pour ça que nous ne voyons pas vraiment pareil. Vous êtes réellement dans la sélection, et moi je le suis beaucoup moins mais je sais que petit à petit ça commence à prendre de la place dans ma tête... Je me suis vu changer vis à vis des mes volailles, et ça fait bizarre parce que j'ai l'impression de devenir de plus en plus insensible (?) face à ce qui leur arrive. J'ai plus "d'yeux" pour mes belles poules que pour les moches alors qu'avant je ne cherchais pas à faire la différence. Par exemple, lorsque l'un d'entre eux tombe malade, j'accepte. Je ne peux faire que ça. Si je parviens à le soigner, tant mieux, sinon tant pis, c'est la vie. Mais à l'époque, je faisais tout pour le sauver et je culpabilisais énormément. Je ne sais pas si vous comprenez... ^^'

Je comprends que vous ne soyez pas fière de vendre des sujets non conforme, c'est tout à fait compréhensible, cela fait votre réputation, cela fait toujours plaisir de voir qu'on a de beaux sujets, etc. Mais il s'agit quand même d'animaux, d'êtres vivants.. Nous nous permettons de faire naître des volailles pour notre plaisirs, nous nous permettons de les sélectionner et de  tuer ceux qui ne nous plaisent pas, mais imaginez une seule seconde que l'on face la même chose à des humains ! C'est inimaginable, inacceptable. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais c'est tout de même facilement compréhensible ? Dans la nature, seuls les plus forts survivent, et là, on écourte la vie de ceux qui ne nous plaisent pas...


Je respecte également votre choix. Wink

__________________________________________________
" On peut juger la grandeur et la valeur morale d'une nation à la façon dont elle traite ses animaux. " -Gandhi.
avatar
Manon54
Plume d'Or
Plume d'Or

Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Manon54 le Dim 10 Juil - 23:32

Tof 40 a écrit:
Lorsqu'un de mes coqs saute dans un autre parc : j'abandonne les couvaisons ou je continue avec la certitude d'avoirs des bâtards que je vendrai sur LBC ? Je préfère avorter la couvaison , attendre 3 semaines , et recommencer . Je n'élève pas avec un doute , à quoi bon !

Je comprends tout à fait. C'est tout à fait normal de ne pas vouloir continuer sous risque d'avoir des croisés. Il n'y a aucun mal à ne pas garder les oeufs et à attendre trois semaines. C'est ce que je fais.

Mais pourquoi parles-tu d'avorter la couvaison ? Si une de tes poules couve ( A moins que ce soit en couveuse ? ), le fait qu'un coq se pointe dans l'un de tes parquets n'influence en rien sur les oeufs déjà en incubation...

J'ai peut-être mal comprit ce que tu voulais dire ?

__________________________________________________
" On peut juger la grandeur et la valeur morale d'une nation à la façon dont elle traite ses animaux. " -Gandhi.
avatar
Manon54
Plume d'Or
Plume d'Or

Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Tof 40 le Lun 11 Juil - 7:15

Ce coq faisait des escapades dans un autre parc et revenait ensuite dans le sien , ni vu ni connu . Ne sachant pas depuis quand le manège durait , j'ai arrêté la couvaison .
avatar
Tof 40
Plume de Bois
Plume de Bois

Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Kimmy le Lun 11 Juil - 9:40

Tu me fais sourire, Manon Smile

Qui t'a dit qu'on faisait tous 1000 poussins par an et qu'on avait 1000 volailles ???

Déjà, à partir de 250, on est obligé de se déclarer en tant que pro et subir les contrôles vétérinaires.

Je comprends bien ton sentiment vis-à-vis de la vie, mais tu fais trop d'approche entre les vies des volailles et celles des humains. Cela s'appelle anthropomorphisme et beaucoup de gens en font et se font du mal avec ça.

Tu est choquée par le fait de tuer les poussins nouveaux-nés. Cependant, le fait de tuer des volailles de 4-5 mois, ne te choque pas ??

Lorsque tu manges du poulet, tu ne penses pas à ce que ç’aurait été si les humains étaient traités de la même façon ?? Imagine qu'on sélectionnerait des humains les plus gros pour les faire grandir et manger ?

Quand tu vends tes volailles "moches", tu ne penses pas au moment où t'achetais tes premières poules de race et où tu espérais qu'elles soient le plus conformes possible à la race que tu as choisie ? La déception que tu pouvais avoir, débutante, d'être tombées sur des volailles "moches" par méconnaissance ?

Je pense qu'il faut être honnête avec soi-même et essayer de juger les choses de la même façon en toutes circonstances et tenir le même discours (sinon on devient comme les hommes politiques Wink).

Donc si tu ne veux pas tuer des poussins, alors pourquoi accepter de tuer des poulets "ados" ?

Si tu es contente d'avoir des volailles conformes à une race, pourquoi ensuite pourrir le long travail des "méchants sélectionneurs" en envoyant dans la nature des sujets non conformes ?

Ah oui, j'oubliais, ne résume pas le travail de sélectionneur au seul fait de tuer des poussins. La sélection n'est de toute façon pas pareille d'une race à l'autre. Perso, je sélectionne les Araucana à la naissance pour la plupart, mais je laisse grandir les Brahma qui se révèlent plus tard.


avatar
Kimmy
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par poupiniere83 le Lun 11 Juil - 12:49

moi je suis loin d'avoir 1000 volailles...lol

je comprend ce que tu veux dire manon, et je ne pense pas qu'il y est de bonne ou de mauvaise façon de selectionner des sujets.

perso je ne tue pas les poussins, je laisse grandir, mais je n'en suis qu'a la phase ou je crée mes parquets.
je n'ai qu'un parc de reproducteurs, je n'ai pas l'oeil pour selectionner leur descendant a l'age poussin, donc pour le moment je selectionne en vendant "qualité jardin " a certaines personnes qui ne veulent que des pondeuses, j'ai la chance de ne pas avoir de vilain sujet, juste un ou 2 petits defauts. apres les conformes au standard soit je garde soit je vend, et les coqs et bien je suis bien obligée de les tuer pour les manger sinon je serai envahie, je casserai les pieds aux voisins, les poules n'auraient plus de vie "tranquille", moi n'ont plus d'ailleurs parce que mon mari peterai un boulon.....

quand on se lance :
- soit on a des poules pondeuses (pas de coq) et la pas de selection
- soit on fait de la repro familiale, mais la rien que les coqs il faut "selectionner"
- soit on fait de la repro ( genetique) on cherche un certain travail de selection et la on est bien obligé de selectionner, apres chacun choisi l'age et la facon

et APRES on a les industriels qui eux font une selection purement financiere et extermine les poussins coqs, rien que pour une question de rendement.....

je pense que l'on peut creuser loin le sujet.....

mais chaque avis est interessant....
avatar
poupiniere83
Plume de Diamant
Plume de Diamant


Voir le profil de l'utilisateur http://poulesandcoqs.wixsite.com/poulesandcoqs

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Manon54 le Lun 11 Juil - 14:13

Tof 40, oui d'accord, je comprends mieux. ^^

Quand je dis "1 000 volailles",  c'est une expression. Je sais bien que vous n'en avez pas tous autant.

Je suis choquée dans les deux cas Kimmy ! D'où on tue un animal juste pour le tuer parce qu'il ne nous convient pas ? Si tu le tues pour le manger, peu importe son âge alors d'accord ! Je n'ai rien contre ça.
Tuer un poussin de quelques jours ça ne sert strictement à rien, puisqu'il n'y a rien à manger dessus. ça sert éventuellement de cure dent mais c'est tout.
Je l'ai déjà dis dans mon précédent message !

Justement Kimmy, non je n'imagine pas parce que ça n'a pas a existé.

Au début, j'ai acheté des poules juste pour les oeufs, comme beaucoup. Donc même en apprenant plus tard qu'elles n'étaient pas conformes  ( pour certaines. )  à la race et bien ça ne me dérangeait pas. Je ne pouvais qu'accepter de toute façon et acheter de meilleures poules si je souhaitais avoir des sujets conformes dans les futurs poussins que je ferais naître.
Nous ne souhaitons pas et ne pouvons pas tous faire de l'élevage. En vendant des poules, beaucoup de personnes m'ont dit qu'ils ne les voulaient que pour les oeufs et éventuellement quelques poussins et qu'ils se foutaient complètement qu'ils soient ou non conformes. Je ne vends pas des "Merdes" mais je ne vends pas non plus des "top modèles".

Encore une fois Kimmy, je n'accepte pas de tuer un animal juste parce qu'il n'est pas conforme à la race. Qu'il soit encore poussin, ado, ou adulte. MAIS si tu le fais pour le manger, alors soit ! Il n'y a aucun problème.

Bien sûr que ça fait plaisir d'avoir des sujets conformes, mais on ne peut pas tous faire de l'élevage et sélectionner comme le font les grands éleveurs. Heureusement qu'ils sont là, et je n'ai rien contre ce qu'ils font. Ils font du bon travail et je n'en doute pas. La SEULE chose qui me dérange, c'est de tuer un animal juste parce qu'il n'est PAS conforme.


Tu parles de pourrir le travail des autres..  Pour toi, une personne n'ayant pas des poules exceptionnelles ne devrait pas faire des poussins pour le plaisir des yeux et revendre ensuite les coqs et donc quelques poules ? Je sais que ça "pourrit" le travail de certains, mais nous ne vivons pas dans un monde parfait. Personne n'est parfait, aucun animal n'est parfait non plus et c'est comme ça.

Je sais qu'en comparant les animaux aux humains je suis allée loin. Mais c'est pour que vous compreniez ce que je veux dire, c'est tout.
Je pense aussi que si je comparais trop les animaux aux humains, que je n'accepterais même pas que l'on tue des animaux pour les manger. Hors là je l'accepte comme je l'ai montré plus haut jusqu'à preuve du contraire.


Je ne résume pas du tout le travail de sélectionneur au seul but de tuer des poussins. Je sais que ce ne sont pas tout les éleveurs qui le font.

__________________________________________________
" On peut juger la grandeur et la valeur morale d'une nation à la façon dont elle traite ses animaux. " -Gandhi.
avatar
Manon54
Plume d'Or
Plume d'Or

Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par florian-38 le Lun 11 Juil - 14:22

pourquoi s'attaquer les uns les autres!
stimorol pour te répondre il faudrait les sujets non conformes au standard les personnes faisant de la reproduction avec ne fassent diffusent pas de la m...e! si personnes ne faisaient de la sélection on n'aurait des chabos à pattes hautes, etc....! ne pas vouloir diffuser l'intégralité de sa reproduction c'est aussi pour permettre à la race de rester dans ce qu'elle doit être!
et moi j'ai eu mes premiers sujets issu de non sélectionneur et bien je n'ai pas pu garder ces souches par ce que j'avais des choses qui ressortaient de façon anarchique.
je comprends que l'on veuille des poussins mais n'appelons pas des choses qui n'ont plus les caractéristiques de la race du nom de la race....

s'il vous plait arrêté de pensez que nous sommes des bourreaux. si je fais une sélection poussin pour ma part c'est pour ne pas diffuser des pattes hautes par exemple et surtout car les pattes courtes sont en concurrences inégales avec les pattes hautes.
pensez aussi acheteur que 50% des naissances sont des coqs et rappelez vous quand vous allez acheter que volailles combien prenez vous de coq? moi pour un coq je vends 7/8 poules!!! donc n'achetez qu'en couple et je tuerais moins de coqs.
avatar
florian-38
Modérateur
Modérateur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par florian-38 le Lun 11 Juil - 15:06

les chabos ne doivent pas avoir les pattes hautes justement et sans sélection une part de poussins l'auront et on ne pourrait pas pas appeler chabos des sujets à pattes hautes.

vous êtes pour la conservation des races mais un peu contre le la sélection. c'est un peu "tirer" sur le chasseur en mangeant du gibier non? vous aimez avoir les plus beaux sujets chez vous mais après vous en proposez de qualité moins bonnes aux autres pour ne pas avoir à les tuer. ce n'est pas une agression j'ai eu les mêmes ressentis que vous mais malheureusement je n'ai plus voulu distribuer de choses "trop" hors standard.
avatar
florian-38
Modérateur
Modérateur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Kimmy le Lun 11 Juil - 15:45

Je rejoins Florian complétement dans ce ressenti d'une certaine injustice, chacun aime voir des belles poules dans son jardin et qu'elles soient conformes à une race particulière, et pourtant le sélectionneur est désigné comme une sorte de monstre qui ne pense qu'à tuer...

En tout cas, je pense que j'ai eu raison de lancer ce post, car les clichés et les préjugés contre les sélectionneurs existent bel et bien. Même toi, Manon, qui connais le travail que cela représente, tu peux tomber dans le panneau...

Tiens, puisque tu as l'air d'avoir des réponses toutes faites, donne-moi un conseil, veux-tu ? Wink

Cette année, je fais un croisement entre Orpington nain et Araucana, pour introduire dans cette dernière race le gène chocolat.

En F1, j'obtiens donc des poussins noirs qui sont les coqs et des poussins chocolat qui sont les filles. Pour une fois, je peux sexer à la naissance avec sûreté.

Malheureusement, ce croisement casse les caractéristiques liées aux races et les poussins sont tout mélangés, il n'y a que très peu qui peuvent participer au projet.

Que me conseillerais-tu de faire avec les poussins qui sont trop "déviés" ?

- Les faire grandir tous (jusqu'à quand ?), sachant qu'il n'y a rien à manger sur un coquelet de type Araucana même à 5-6 mois, moins de chair que dans une caille ? (le savais-tu ? il y a des races qui ne sont pas vraiment faites pour être mangées)

- Les vendre ou donner à des "pigeons" qui auront des coqs avec une moitié de queue par exemple ?

- Les garder à perpétuité ?..

Merci pour ta réponse, je suis vraiment curieuse de ce que tu aurais fait à ma place Smile

C'est drôle quand même qu'au final, j'ai l'impression, on ne va pas pouvoir vraiment parler de la sélection sur ce forum pourtant dédié à l'élevage de races...

avatar
Kimmy
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par poupiniere83 le Lun 11 Juil - 15:59

kimmy tu les euthanasie comment tes petits , j'ai un mal formé que je n'arrive pas a soigner et il va souffrir, ca ne sera pas une vie pour lui.
a part l'ether qu'il faut que je demande a la pharmacie, y a t-il un autre produit ?
avatar
poupiniere83
Plume de Diamant
Plume de Diamant


Voir le profil de l'utilisateur http://poulesandcoqs.wixsite.com/poulesandcoqs

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par mat.be le Lun 11 Juil - 22:53

Moi j’admire votre travail de sélection j'espère vous arriver a la cheville un jour. Je trouve ce travail de conservation, de création de variété , de recréation de races, ultra passionnant . J'aimerais un jour recrée une race disparue

Vraiment bravo a vous
avatar
mat.be
Plume d'Or
Plume d'Or


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Grivelette le Mar 12 Juil - 0:39

Bonsoir!
J'avais raté ce post et ses opinions... panachées on va dire! J'aimerais soutenir un peu Manon!
Je ne trouve pas qu'elle diabolise tellement les sélectionneurs, et franchement ce n'est jamais un truc que j'ai ressentit. Nous savons que c'est un travail important, et qu'il n'y aurais pas de "belles poules conformes" dans nos jardins sans cela. Je suis avec beaucoup d'intéret vos travaux de sélection et j'ai moi-même un projet en cours dont j'espère vous parler bientôt, donc je comprend bien vos motivations.

Mais il y a tout de même des choses qui me font tiquer dans certains propos.

Par exemple appeler des animaux non-standard "de la merde", et les gens qui les achètent "des pigeons". Tout le monde n'a pas le même souci de la conformité, de la pureté de la race etc... certains veulent juste des oiseaux sympas dans leur jardin, et même si ils les font reproduire et refilent leurs mix sur le Boncoin, qu'elle importance? Fondamentalement chaque animal mérite de vivre et de se reproduire.
Ça a toujours été fait et on continue malgré cela de trouver des animaux de race. Ce débat ne mérite pas d'insulter des animaux et des gens qui n'ont rien demandé à personne.

Quand aux explications du type "pour les besoins de ma sélection je fais naitre tant d'animaux que je ne pourrait pas leur assurer de conditions de vie décente sans en supprimer", franchement... Et si on se posait plus souvent certaines questions "est-ce que ça vaut le coup de faire naitre X poussins pour en tuer Y, juste pour aller plus vite?" "Pourquoi je continue de sélectionner un caractère léthal alors que ça crée forcément plus de pertes?" Honnêtement au fil mes conversations avec des éleveurs de tous genre, j'en ai rarement rencontrés qui faisaient leur examen de conscience de temps en temps. C'est facile de se comparer aux pratiques horribles l'industrie et de renvoyer les questionnements éthiques au pied du mur parce que quelqu'un fait pire.

Au final ce qui me dérange le plus c'est comme Manon, que l'on traite les animaux comme des commodités. C'est comme si ils étaient des être abstraits et insensibles, du matériau créatif tout bête. On leur attribue des critères de jugement très arbitraires (je comprend la nécessité des standards etc, mais de fait ce sont des oeuvres culturelles, artificielles) puis on se protège derrière ces critères pour justifier la chosification des nos animaux. Dans cet esprit alors des notions de race ou d'ésthétisme très abstraites deviennent plus importantes que la vie des animaux.
Restons tout de même toujours conscients de leur individualité, de leur nature sensible, de leurs droits quoi! Nous avons une responsabilité envers eux. Cette responsabilité, je crois que nous sommes tous d'accord là dessus, nous engage à respecter leurs besoins primaires (nourriture et protection, satisfaction des instincts), ainsi qu'une fin digne et peu brutale. Mais je pense qu'elle nous engage aussi à suivre certaines règles, comme par exemple ne pas faire naitre plus que nous pouvons assumer, ni dans l'objectif de tuer immédiatement, ni des animaux que nous saurons être handicapés dans leur vie de poule.
Nous avons le choix!

Bref pardon si c'est un peu en vrac (il est tard). Je ne veux créer d'antagonisme avec personne, même si j'ai cité certains propos. C'est seulement que je pense que nous sommes entre gens réelement sensibles aux enjeux de la cause animale, que par ailleurs nos propos et nos actes ont du poids, et par conséquent nous devrions être absolument exemplaires dans nos engagements éthiques.

Voilà voilà! :-)
avatar
Grivelette
Plume de Bois
Plume de Bois


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par poupiniere83 le Mar 12 Juil - 8:09

Pour pouvoir s'extasier devant une belle poule ou coq...il faut pouvoir comparer avec des moins jolies....
Donc il y aura toujours des belles et des moins belles....

Ma.methode je cède selon certains critères....
Je comprend les points de vues de tout le monde, tout est valable, perso je suis incapable de supprimer un piou, j'ai déjà beaucoup de mal avec les coqs en trop, et la qu'il y ai des beaux ou des moins beaux ils finissent souvent pareil....j essai de me faire un raison , même des raisons.....

Ma philosophie ne pas juger les autres, on ne sait jamais de ce que demain sera fait....
( mais j'ai des limites quand même dans les cas extrêmes)
avatar
poupiniere83
Plume de Diamant
Plume de Diamant


Voir le profil de l'utilisateur http://poulesandcoqs.wixsite.com/poulesandcoqs

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par NicoSka le Mar 12 Juil - 8:47

poupiniere83 a écrit:Pour pouvoir s'extasier devant une belle poule ou coq...il faut pouvoir comparer avec des moins jolies....
Donc il y aura toujours des belles et des moins belles....

Ma.methode  je cède selon certains critères....
Je comprend les points de vues de tout le monde, tout est valable, perso je suis incapable de supprimer un piou, j'ai déjà beaucoup de mal avec les coqs en trop, et la qu'il y ai des beaux ou des moins beaux ils finissent souvent pareil....j essai de me  faire un raison , même des raisons.....

Ma philosophie ne pas juger les autres, on ne sait jamais de ce que demain sera fait....
( mais j'ai des limites quand même dans les cas extrêmes)

Je cherchais comment formuler mon opinion... je vais me contenter de te citer sinon ça va faire plagia...
avatar
NicoSka
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Kimmy le Mar 12 Juil - 11:10

poupiniere83 a écrit:
Ma philosophie ne pas juger les autres, on ne sait jamais de ce que demain sera fait....

Et je recite ! Car c'est exactement ce qui m'est arrivé, mais je ne vais pas vous embêter avec des heures de lecture, car des histoires à raconter, j'en ai plein Smile

Je ne sais pas pourquoi on s'est tous accroché à ce sujet qui divise... tant qu'on n'a pas fait certaines expériences dans la vie...

Mais je voudrais que vous sachiez que la vie d'un sélectionneur, ce n'est pas seulement "faire naître une masse de poussins pour les tuer aussitôt nés" ! Et, pour répondre à Grivelette, personnellement, je ne dis pas "de la merde", je dis : "non conforme au standard", pourtant cela n'empêche pas que le sujet soit super beau !

J'aimerais qu'on s'arrête un peu sur l'essentiel. Nous sommes tous réunis ici, parce que chacun de nous a des poules de race, n'est-ce pas vrai ?

Mais d'où viennent-elles ? Vous-êtes vous tous posé cette question ? Comment une poule sauvage a pu donner autant de variétés : de taille, de couleur, de texture et de dessin de plumage ?.. Il n'y pas de secret : ce sont les décennies, voire des siècles de travail de sélection et de croisements, de patience, d'échecs, de petites avancées... Alors, si vous admirez telle ou telle race, vous ne pouvez pas dénigrer ses créateurs.

Je propose que chacun essaye de trouver les informations sur les origines de la race et de la variété qu'il élève. Ensuite, nous pourrons reparler des méthodes qui ne sont, je répète, pas les mêmes pour chaque race. Certaines ont une bonne chair, d'autres pas. Certaines grandissent vite, d'autres pas. Certaines sont grandes, d'autres petites. Certaines ne sont sélectionnables qu'étant adulte, d'autres, plus tôt...

Chaque race est différente et c'est ce qui fait la joie de chaque éleveur et de chaque propriétaire, c'est ce qui fait qu'on les aime tant et qu'on ait des races qu'on préfère plus que d'autres. Alors, commençons dès début : d'où vient la race que j'aime ? Wink
avatar
Kimmy
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par florian-38 le Mar 12 Juil - 13:16

je pense qu'il est difficile quand on commence de voir ce genre de choses comme envisageable. je me rappel les gens qui me disaient défaut de crête à tuer etc... ou encore je ne comprenais pas pourquoi on me disait de me concentrer sur une race pour affiner mes sélections.

ils étaient maladroit et manquaient de ce coté explicatif du pourquoi il vaut mieux essayer d'écarter les sujets avec des défauts mais quand on a pas le choix on fait avec, pour la multiplicité des races c'est un coté pratique et de concurrence inter race..

en effet ce n'est pas que je ne peux pas les assumer mes poussins mais je ne veux pas distribuer des sujets trop aléatoires et que je fais une pré sélection. si les gens font des naissances et que les sujets sont trop hors standard il ne faudrait pas les appeler du nom de la race d'origine.......

nous aimons les exposition remplie de bêtes avec des caractéristiques uniques qui sont aux goût de chacun et en croisant ou en ne sélectionnant pas on va vers la perte de ce patrimoine. combien de chabo avec double crétillon, queue tordus, pattes longues et j'en passe qui ne méritent pas le nom de chabo sont vendus à des profanes qui pensent faire des affaires car oui races pures mais avec aucune possibilité de réussite ou des année de sélection drastique...

l'éleveur évolue en fonction de son ressenti mais aussi de l'amour que l'on porte à ses bêtes et à la RACE qui nous a tapé dans l'oeil. imaginez la difficulté de créer une couleur comme le liseré par exemple et combien de poussins ils auraient des "assumer" avec des défaut pour garde LE sujet à la bonne couleur que l'on adore voir courir dans son jardin.
je défend un peu ce travail car si personnes ne l'avait fait avant moi je n'aurais pas ces sujets chez moi Wink

avatar
florian-38
Modérateur
Modérateur


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par betsy36 le Mar 12 Juil - 13:39

Comme le disent très bien kimmy et florian, sans sélectionneur plus de races.
Petite expérience à la maison, j'ai introduit il y a plus de 20 ans des pigeons strasser; laissés en liberté et vivant leur vie, ils se sont au fil des ans accouplés avec des "arrivants". Résultat: ils sont désormais tous bleus, sans le dessin caractéristique du strasser.
Si vous laissez vos poules se reproduire sans sélection, on voit peu à peu une diminution de masse et un retour vers le coq doré.
Il faut bien que des éleveurs (qui aiment leurs animaux) sélectionnent drastiquement pour conserver le type, les variétés de telle ou telle race.
avatar
betsy36
Plume de Bois
Plume de Bois


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Kimmy le Mar 12 Juil - 14:30

Peut-être devra-t-on faire des posts pour expliquer les origines de chaque race et de chaque couleur au sein de cette race ?
avatar
Kimmy
Plume de Diamant
Plume de Diamant

Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Juju1009 le Mar 12 Juil - 14:34

ce serai très intéressant comme post kimmy.

__________________________________________________
  Bonne journée ! 
avatar
Juju1009
Plume d'Or
Plume d'Or

Age : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par chris47 le Mar 12 Juil - 14:46

Chacun est libre d'ouvrir le post qu'il veut Very Happy


__________________________________________________
Je te souhaite beaucoup de plaisir parmi nous Invité et une bonne journée Very Happy
avatar
chris47
Admin
Admin

Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par poupiniere83 le Mar 12 Juil - 14:56

oui ca pourrait etre utile les origines de la race....

moi j'ai plusieurs races en cours , et quand je fais des croisements deliberément, je les garde : les filles en pondeuses, et les coqs pour la conso. je ne souhaite pas les ceder
avatar
poupiniere83
Plume de Diamant
Plume de Diamant


Voir le profil de l'utilisateur http://poulesandcoqs.wixsite.com/poulesandcoqs

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par oeildenuit le Jeu 14 Juil - 0:23

Bon je suis bien embêtée car en réalité je suis d'accord avec Manon.
Je me suis lancée dans la volaille pour lutter contre cette société de consommation et de mal bouffe et pour pouvoir manger des animaux élevés dans le respect.
Je n'adhère pas non plus sur le fait de tuer des poussins ou plus grands et de les mettre à la poubelle. Il y a de plus en plus de gens qui ont des serpents ça peut les intéresser et je connais au moins un éleveur /sélectionneur qui fait ça.
Je ne fais naître que ce que je peux élever. Les invendus sont mangés par nous (ce qui à la base est notre but).
Je vends mes hors standards en disant bien aux gens quels sont leurs défauts et en leur disant bien que ce ne sont pas des sujets aptes pour la sélection (la majorité s'en fichent complètement). Cela ne me pose aucun problème car il y a plus de gens qui veulent des poules que de poules à vendre (loi de l'offre et de la demande).
J'ai commencé avec des sujets de qualité jardin et franchement jamais je n'aurai mis le prix fort dans une poule à l'époque, alors qu'aujourd'hui je suis prête à mettre un peu plus. Mes sujets "bas de gammes" m'ont permis de connaître les races et de faire mon choix, les forums et les expos m'ont donné l'envie d'avoir de beaux sujets.
Il y a de la place pour tout le monde.
Ce qui nuit aux races se sont les personnes qui vendent des sujets médiocres en les faisant passer pour des merveilles (se sont souvent des marchands c'est tout) là il y a tromperie mais si on est honnête alors nos sujets de moins bonnes qualités peuvent avec le temps amener les gens à s'intéresser à la race et à vouloir du beau et peut être un jour à devenir sélectionneur (c'est mon parcours et surement celui de beaucoup).
Je ne juge pas les autres mais il y a certaines raisons qui m'ont amené à élever des poules et je ne veux pas perdre cela de vue, et comme cela a été dit plus haut, je n'oublie pas que ce sont des animaux avant tout et donc des êtres doués de sensibilité Wink
A chacun de trouver son équilibre sans juger les autres.
avatar
oeildenuit
Plume de Coton
Plume de Coton


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par poupiniere83 le Jeu 14 Juil - 7:57

Oeildenuit j' ai la même approche et j'ai eu le même parcours.
avatar
poupiniere83
Plume de Diamant
Plume de Diamant


Voir le profil de l'utilisateur http://poulesandcoqs.wixsite.com/poulesandcoqs

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la "diabolisation" de l'éleveur-sélectionneur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum